Un média de quartier de la Goutte d’Or
La vie de quartier de la Goutte d’Or
Menu
Accueil > Mémoire du quartier > Les lundis en archive ! >

Plusieurs époques à la Goutte d’Or

Publié le 15 avril 2020

Pourquoi ne pas profiter des jours de confinement que l’on a encore devant nous pour découvrir ou redécouvrir le quartier de la Goutte d’Or. Goutte d’Or & Vous a sélectionné pour vous plusieurs archives du quartier.

Dans les années 1870, Emile Zola décrivait le quartier de la Goutte d’Or, à l’occasion de la publication en feuilleton de l’Assommoir, qui fait scandale à l’époque. Il s’agit d’un roman entièrement consacré au monde ouvrier de l’époque et parler ainsi du peuple déplaît à certains.

« Au milieu de ces cancans, Gervaise, tranquille, souriante, sur le seuil de sa boutique, saluait les amis d’un petit signe de tête affectueux. Elle se plaisait à venir là, une minute, entre deux coups de fer, pour rire à la rue, avec le gonflement de vanité d’une commerçante, qui a un bout de trottoir à elle. La rue de la Goutte-d’Or lui appartenait, et les rues voisines, et le quartier tout entier. Quand elle allongeait la tête, en camisole blanche, les bras nus, ses cheveux blonds envolés dans le feu du travail, elle jetait un regard à gauche, un regard à droite, aux deux bouts, pour prendre d’un trait les passants, les maisons, le pavé et le ciel : à gauche, la rue de la Goutte-d’Or s’enfonçait, paisible, déserte, dans un coin de province, où des femmes causaient bas sur les portes ; à droite, à quelques pas, la rue des Poissonniers mettait un vacarme de voitures, un continuel piétinement de foule, qui refluait et faisait de ce bout un carrefour de cohue populaire. Gervaise aimait la rue, les cahots des camions dans les trous du gros pavé bossué, les bousculades des gens le long des minces trottoirs, interrompus par des cailloutis en pente raide ; ses trois mètres de ruisseau, devant sa boutique, prenaient une importance énorme, un fleuve large, qu’elle voulait très propre, un fleuve étrange et vivant, dont la teinturerie de la maison colorait les eaux des caprices les plus tendres, au milieu de la boue noire. Puis, elle s’intéressait à des magasins, une vaste épicerie, avec un étalage de fruits secs garanti par des filets à petites mailles, une lingerie et bonneterie d’ouvriers, balançant au moindre souffle des cottes et des blouses bleues, pendues les jambes et les bras écartés. Chez la fruitière, chez la tripière, elle apercevait des angles de comptoir, où des chats superbes et tranquilles ronronnaient. »

- Extrait de : Zola, E. (1879). L’Assommoir. [E-book] : Bibebook.


100 ans plus tard, découvrez cette vidéo du début des années 1980, réalisée à l’initiative d’une ancienne association du quartier qui se situait rue Affre. Nous sommes tombés par hasard sur cette vidéo mais nous n’en savons pas plus, toute personne qui aurait davantage d’informations est la bienvenue.



Découvrez également ce documentaire de 1993, intitulé Pour Tout l’Or d’une Goutte, et réalisé par Sami Sarkis et Isabelle Alibert.



Et si on fouillait un peu dans les archives numérisées de Goutte d’Or & Vous ? Voici un document de synthèse de présentation du quartier, daté de 1996 et réalisé par la Salle Saint-Bruno - Observatoire de la Vie Sociale.


La même année, Doc Gyneco parle de sa rue. Doc Gynéco est un auteur-compositeur-interprète, chanteur, rappeur et producteur français originaire du 18e arrondissement de Paris. Après avoir été membre du groupe Ministère A.M.E.R., il publie en 1996 son premier album solo, Première consultation, qui rencontre un immense succès et le fait connaître auprès du grand public. Cet album dont est issue cette chanson, Dans ma rue, devient alors l’un des albums de Hip-hop français les plus vendus en France avec plus de 1 million d’exemplaires écoulés.



20 ans plus tard maintenant, découvrons une étude réalisée par Associations Coordination Toxicomanies et la Salle Saint-Bruno avec la participation de l’association MUSOJ, qui se sont intéressées à La Vie de quartier à la Goutte d’Or : perceptions et représentations des habitants.


En 2008 cette fois, l’Observatoire de la Vie Locale du Quartier de la Goutte d’Or géré par la Salle Saint Bruno, réalise ce document, pour découvrir ou redécouvrir le quartier de la Goutte d’Or.


La même année, la Scred Connexion sort un titre sur son quartier, Bezbar.



Et enfin, n’hésitez pas à regarder le fameux reportage Barbès Bataille, écrit et réalisé par Lydie Marlin et Andrès Criscaut.



Vie de quartier Mémoire

Agenda

ven.
24
juil.
Ciné plein air "Tito et les oiseaux"
par ADOS,J
Lire la suite
sam.
25
juil.
Banquet Culture de la rue Léon
par Collectif 4C - Quartier Libre
Lire la suite
mar.
28
juil.
Info Parcours linguistique à visée professionnelle
par Espace de Proximité Emploi
Lire la suite
mer.
19
août
Atelier d’écriture
par 15h - bibliothèque Goutte d’Or
Lire la suite
mer.
26
août
Atelier d’écriture
par 15h30 - bibliothèque Goutte d’Or
Lire la suite
Voir tous les rendez-vous

Actualités

Un été à la Goutte d’Or - 21 août L’Arbre bleu en été - 20 juillet 2è édition du Guide pour Agir ! - 15 juillet ATELIERS ARTISTIQUES GRATUITS CET ÉTÉ - 15 juillet Le 18e du Mois : juillet / août - 15 juillet