Un média de quartier de la Goutte d’Or
La vie de quartier de la Goutte d’Or
Menu
Accueil > A la une > Actualités >

URGENCE ALIMENTAIRE GOUTTE D’OR - APPEL A SOUTIEN

Publié le 10 novembre 2020

Pour soutenir les distributions alimentaires à la Goutte d’Or,
Plusieurs cagnottes correspondant aux différents acteurs.
Assiette Migrante
Famille France Humanité
La Table Ouverte
Solidarité Migrants Wilson
Solidarité Saint Bernard

Jeudi 5 novembre une réunion inter-associative de la Goutte d’Or a été organisée autour de la précarité alimentaire dans le quartier. L’urgence de cette réunion, prévue avant l’annonce d’un nouveau confinement, a été renforcée par la situation actuelle.

Il en est ressorti le constat sans appel d’une paupérisation de la Goutte d’Or : forte perte d’emplois non rétablis à l’issue du premier confinement, hausse exponentielle des demandes de RSA (+26% au mois de septembre), un chômage qui s’enkyste dans le secteur de l’hôtellerie et la restauration - notamment pour les basses qualifications, les boulots informels à l’arrêt ou très au ralenti. Précarité générale et misère cachée se sont largement installées dans le 18ème arrondissement, que ce second confinement vient frapper plus durement et massivement.

Aujourd’hui nous alertons sur la diversité des situations que nous rencontrons chaque jour : migrants et personnes vivant à la rue, mais aussi des familles et des personnes isolées installées dans le quartier depuis des années. Les besoins sont donc encore supérieurs à ceux du premier confinement et les associations ne parviennent plus à être le dernier filet de sécurité.

Le Secours Populaire du 18ème est saturé, l’afflux qu’ils ont connu pendant le confinement n’a jamais diminué, et continue. Pour faire face à la demande, les stocks prévus jusqu’à la fin de l’année ont déjà tous été distribués et consommés. Aujourd’hui les familles reçoivent un colis alimentaire tous les 45 jours. De manière générale les gros opérateurs d’aide alimentaire rencontrent des difficultés d’approvisionnement.

En ce qui concerne la capacité à agir des associations et collectifs de terrain que nous sommes, la dynamique de ce second confinement diffère de la première, car les solidarités et les élans de générosité du premier confinement ne répondent plus.

Lors du premier confinement, nous avions reçu énormément de dons de produits périssables donnés par des commerces alimentaires qui avaient été́ surpris par le confinement. Pour ce second confinement, ces commerces ont anticipé́. Les réseaux liés à des restaurateurs contraints de fermer s’étaient organisés pour faire des cuisines solidaires, d’abord pour soutenir les soignants puis pour venir en aide aux personnes à la rue et notamment aux réfugiés. Aujourd’hui on voit que ces réseaux ont plus de mal à se remettre en route voire ont disparu. La générosité́ est toujours là, mais les gens ont subi les effets du premier confinement et du déconfinement. Et sont beaucoup plus en difficulté́ pour pouvoir aider.

Dans un contexte où les dons ne permettent plus de répondre à l’ampleur des besoins, il faut mettre très rapidement des mesures d’urgence d’aide aux personnes les plus démunies. Les réseaux d’aides des pouvoirs publics sont très lents à se remettre en route et ils le font sur la base du premier confinement. Ils n’ont pas pris la mesure de l’aggravation de la situation. Leurs dispositifs d’aides (ceux qui fonctionnent et ceux qu’ils vont remettre en route) sont donc sous-dimensionnés par rapport aux besoins réels.

Dans les camps, la population ne cesse d’augmenter (actuellement plus de 2000 personnes sur le campement de St Denis). On voit des personnes en situation régulière qui ont perdu leur travail et ne peuvent plus payer de loyer. On voit aussi des gens bloqués par la lenteur des administrations ralenties par le confinement. Des familles avec enfants, des femmes seules. La situation sanitaire est catastrophique et une pénurie alimentaire s’installe. D’ici quelques jours, le campement de Porte de Paris à Saint-Denis va être évacué, nous savons d’expérience que des centaines de personnes vont rester à la rue, en errance dans les rues du nord de Paris, dont dans le 18ème arrondissement. Nous devons nous préparer à leur porter assistance.

Toutes les associations de la Goutte D’Or, quels que soient les publics avec lesquels elles travaillent (familles, personnes isolées, sdf, hôtels sociaux, camps, enfants du quartier), s’accordent sur des besoins urgents suivants en denrées alimentaires (brut à cuisiner pour les familles, et préparées pour les personnes à la rue et isolées), eau, produits de première hygiène, produits bébé, vêtements chauds, duvets, tentes.

Nous savons mobiliser rapidement des bénévoles, énormément de citoyens et citoyennes veulent agir, nous coordonnons nos actions dans un esprit d’entraide réciproque, de mutualisation des ressources et des informations, mais face à ces besoins criants, le manque de financement et de denrées est tel que nous sommes en difficulté pour exercer nos missions de solidarité.

L’objectif pour nous est clair : interpeller les pouvoirs publics pour que les dispositifs d’aide directe soient renforcés de toute urgence. Et créer un élan de générosité pour ouvrir une distribution alimentaire et de produits de première hygiène de grande ampleur à la Goutte d’Or. Afin de toucher les familles, les personnes isolées, et celles à la rue.

Pour cela nous devons être en capacité d’acheter des denrées en quantité suffisante, et adaptées aux besoins que nous recensons sur le terrain.

Nous lançons également un appel de solidarité à la grande distribution : nous leur proposons de vendre aux associations d’aide alimentaire leurs produits alimentaires et de première hygiène à prix coutant.

Mobilisons-nous pour être capables d’ouvrir cette distribution alimentaire dès dimanche prochain.

Solidarités Saint-Bernard
La Table ouverte
L’Assiette Migrante
Home Sweet Mômes
Solidarité migrants Wilson
Famille France Humanité
Collectif 4C
Esquisses
Consultation Précarité Goutte d’Or
Compagnie La Bande à Godot
Les Enfants de la Goutte D’Or
Salle Saint Bruno
Accueil Laghouat
ADOS
La Goutte Verte
Accueil Goutte d’Or
Graine de Jardins



solidarité/égalité/accès aux droits

Agenda

sam.
21
nov.
Quel monde associatif demain ?

Lire la suite
mer.
2
déc.
Ecouteurs de rue
par 13h-15h - angle de la rue Polonceau et de la rue des Poissonniers
Lire la suite
mar.
8
déc.
Agricultures urbaines et précarité alimentaire
par Graine de jardins
Lire la suite
Voir tous les rendez-vous

Actualités

URGENCE ALIMENTAIRE GOUTTE D’OR - APPEL A SOUTIEN - 10 novembre Confinement : ressources alimentation - 10 novembre Confinement : tour des assos - 4 novembre Quid du reconfinement - 2 novembre 18e du Mois : la Une de Novembre ! - 29 octobre